Voyez, lisez et abonnez-vous à la newsletter complète ici!

La crise du COVID-19 a mis en évidence voire aggravé les inégalités systémiques. Durant le confinement, 80% des travailleurs urbains en Inde ont perdu leurs emplois, et globalement le niveau de pauvreté extrême a atteint de tristes records. Des personnes du monde entier font face à des problèmes de santé, des pertes de revenus, la famine ainsi que la violence. Les atteintes aux Droits de l’Homme se sont aussi aggravées, et le racisme structurel dans certains pays comme les E-U a été largement jetés en pâture.

Beaucoup d’entre nous travaillent avec des personnes dans le besoin, et demandes aux gouvernements de répondre aux nécessités des plus démunis. Mais ce n’est pas suffisant. Nous avons besoin de solidarité globale et d’action conjointe pour ceux qui ont été les plus touchés par la crise.

Voici pourquoi nous nous sommes réunis lors de la Journée Mondiale de Solidarité ce 22 Mai 2020. Merci à tous nos participants!

Les résultats sont impressionnants – surtout sur les réseaux sociaux. Utilisant #StrongerTogether combiné avec “Solidarité” ce furent pas moins de:

6000 posts touchant 43 millions d’individus, 126 millions d’Impressions dans plus de 100 pays

Plus de 700 Organisations ont maintenant signé la Déclaration conjointe de la Société Civile avec en annexe un plan en 12 points pour les gouvernements et les Nations Unies sur la réponse au COVID-19 sur le site covidcitizenaction.org. Beaucoup de Coalitions Nationales de GCAP ont envoyé des courriers à leurs gouvernements, basés sur cette déclaration conjointe, et le communiqué de presse fut aussi relayé par plusieurs média.

Des membres GCAP du Bangladesh au Ghana et passant par l’Argentine ont partagé leurs messages quant à la manière d’être #StrongerTogether face au COVID-19, en restant unis ( #IStandWith) avec les plus démunis.

Trois régions GCAP ont mis en évidence ces défis à relever:

ALC: la pandémie COVID-19 aggrave les inégalités en Amérique Latine et Caraïbes

Au-delà des effets de la pandémie COVID19, il est très clair que cet état urgence sanitaire a mis en évidence les profondes inégalités dans nos sociétés, aggravant les crises mondiales dans lesquelles nous nous trouvons. En plus de ces circonstances déjà difficiles dans la région ALC, nous vivons dans un contexte de nombreuses menaces et reculs pour les droits civils, politiques, économiques, sociaux, culturels et environnementaux.

Pour en savoir plus sur la déclaration de GCAP LAC sur les défis de la région qui sont exacerbés par cette crise sanitaire: http://gcap.global/fr/news/pandemia-covid19-evidencia-desigualdades-en-la-region-latinoamerica-y-el-caribe.

Afrique: Les Femmes et les Filles Handicapées dans la Lutte contre la COVID-19

«Je vis avec ma fille qui aide à vendre de l’eau dans la rue. Le mari de ma fille qui nous soutenait a été impliqué dans un accident et est cloué au lit. Je ne reste donc qu’avec ma fille. Depuis le début du confinement, ma fille ne peut plus sortir et vendre l’eau pour nous soutenir dans la maison.» Elizabeth Antwiwaa, une femme malvoyante à Kumasi, Ghana

Les femmes et les filles handicapées représentent plus de la moitié de toutes les personnes handicapées dans le monde et presque 20% de toutes les femmes dans le monde. Mais leurs besoins et leurs droits sont largement insatisfaits, vêtus d’invisibilité. Ces inégalités existantes à cause du sexe, de l’âge, du handicap et des structures dans les environnements publics et privés sont exacerbées par l’impact multiforme de la crise de la COVID-19.

GCAP et les partenaires du projet Leave No Woman Behind ont publié une déclaration répondant à ces préoccupations pour la Journée mondiale de solidarité: Lever le Voile de l’Invisibilité des Femmes et des Filles Handicapées pour Entendre Leurs Voix et Répondre à Leurs Droits et Besoins dans La lutte Contre la COVID-19.

Asie: Nous sommes Tous Vulnérables, Mais Certains Plus que D’autres

  • 80% des travailleurs urbains en Inde ont perdu leurs sources de revenus. Près de la moitié des foyers du pays n’ont pas assez de moyens pour subvenir à leurs besoin essentiels hebdomadaires.
  • Les travailleurs étrangers constituent plus de 90% des cas de COVID-19 à Singapour, cas dûs à des dortoirs surchargés et à une inattention quant aux conditions de travail, dans ce cas compromettant la santé des travailleurs étrangers.
  • Les Dalits, groupes en première ligne du préjudice récurrent et au traitement inéquitable dans leur travail, font face à des discriminations quant à la gestion de la crise du COVID-19.

Le communiqué de GCAP Asie met en évidence ces dernières ainsi que d’autres inégalités en rapport avec le COVID-19. Dévoilé en amont du 7ème forum Asie-Pacifique sur le Développement Durable, ce communiqué appelle tous les leaders à agir prestement (anglais): http://gcap.global/news/gcap-asia-statement-released-on-the-eve-of-7th-apfsd.

Pendant ce temps, nous continuons à construire sur cet élan de la Journée Globale de la Solidarité, un soutien pour ceux dans le besoin tout en faisant en sorte que personne ne reste sur le carreau!

Dans les mois à venir, nous nous préparons au Forum Politique de Haut niveau pour le Développement Durable en Juillet ainsi que la Semaine Mondiale d’Action en Septembre – avec vous tous!