Chers collègues et compagnons de route,

Salutations de paix et de justice !

En ces moments solennels, nos cœurs sont lourds de tristesse alors que nous observons la situation alarmante qui se déroule dans la bande de Gaza. La guerre entre Israël et le Hamas nous préoccupe profondément. L’Appel Mondial à l’Action contre la Pauvreté (GCAP) appelle à la fin de la guerre à Gaza et en Israël, à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages et au respect des droits humains de chaque personne à Gaza, en Cisjordanie et en Israël.

Dans notre déclaration sur la guerre, nous en appelons à la communauté internationale, y compris les Nations Unies, les gouvernements et la société civile, pour manifester une résolution urgente visant à mettre fin aux guerres et conflits violents qui menacent actuellement la sécurité et le bien-être de millions d’enfants, de femmes et d’hommes dans plus de 30 pays, de l’Afghanistan à la Colombie, de la République démocratique du Congo à l’Éthiopie, au Myanmar, au Soudan, à l’Ukraine et au Yémen.

Après la COP28 et alors que l’année touche à sa fin au milieu de la gravité des guerres en cours, prenons un moment pour réfléchir et revenir sur les principales activités qui ont façonné notre parcours collectif. Ces activités comprennent les éléments suivants:

Point Médian des ODD, Act4SDGs et Assemblées Populaires 2023

Les principaux facteurs pour un monde plus pacifique sont la justice et un système multilatéral basé sur les droits de l’homme. L’Agenda 2030 et les Objectifs de Développement Durable (ODD) constituent le cadre convenu par tous les gouvernements. Même le Sommet des ODD des 18 et 19 septembre n’a pas apporté les engagements nécessaires, et il y a une voix de plus en plus forte des pays du Sud global demandant des relations internationales plus justes.

Les membres du GCAP ont organisé des Assemblées communautaires, de circonscription et nationales dans 40 pays d’août à septembre, ainsi que quatre Assemblées régionales en ligne – Asie, Amérique latine et Caraïbes, Afrique et Europe – en septembre. Ces Assemblées ont rassemblé les voix de représentants du peuple issus des communautés les plus marginalisées, défendant des initiatives pour éradiquer la pauvreté et la faim, et plaidant en faveur de la protection sociale, de la couverture santé universelle, y compris un accès universel à la vaccination gratuite.

Toutes ces Assemblées ont abouti à l’Assemblée Mondiale des Peuples (AMP) que nous avons organisée les 17 et 18 septembre à New York dans le cadre de la Semaine Mondiale pour Agir en faveur des ODD en collaboration avec 64 organisations de la société civile, dont Amnesty International, CIVICUS, Greenpeace, Oxfam International et Save the Children. 350 participants à New York, plus de 2000 enregistrés en ligne et hors ligne, provenant de 127 pays, ont participé.

La déclaration de l’Assemblée Mondiale des Peuples a exhorté les gouvernements à tracer une voie claire pour atteindre l’Agenda 2030 et les Objectifs de Développement Durable (ODD), en commençant par une solution à la crise de la dette, notamment une réforme de l’architecture financière internationale, et un accord concret pour établir des filets de protection sociale pour tous d’ici 2030.

Pour plus de détails, visitez: https://gcap.global/peoples-assembly/

Global People’s Assembly 2023 Video: https://youtu.be/AXbJgZuAhbI

 Assemblée mondiale du GCAP 2023

Nous avons organisé notre Assemblée générale à New York les 20 et 21 septembre avec la participation de membres de 25 Coalitions nationales et trois groupes de circonscription. L’assemblée a travaillé sur les plans de mise en œuvre de la Stratégie GCAP 2023-2030. Cela inclut le renforcement des capacités aux niveaux national et régional et le renforcement des groupes de jeunes, de femmes et féministes au cours des prochaines années, en collaboration avec la Social Justice Task Force. Les membres du GCAP font face à des répressions croissantes de la part de leurs gouvernements. Nous devons les soutenir. La Déclaration de l’Assemblée appelle à une action immédiate, mettant en avant l’interconnexion des problèmes environnementaux et sociaux et soulignant l’importance de politiques inclusives. L’accent a été mis sur la protection sociale universelle et sur la transformation des finances publiques internationales pour faire face à la crise de la dette et au changement climatique. L’assemblée a également préparé les élections du Conseil mondial pour les années 2024-2026.

Temps de remerciements

À mesure que l’année touche à sa fin, notre mandat au sein du Conseil mondial du GCAP touche également à sa fin. La coopération et l’engagement de tous les collègues et compagnons de route ont été cruciaux pour nous guider au cours des trois dernières années, des années difficiles marquées par la pandémie de Covid et la guerre à Gaza. Malgré les défis, le GCAP est maintenant plus fort en tant que réseau et voix des groupes discriminés, avec une perspective venant du Sud global. Nous avons accueilli de nouveaux membres dans huit pays, élaboré une nouvelle stratégie et réussi à faire face à la situation difficile de collecte de fonds. Nous exprimons notre gratitude sincère à chacun d’entre vous pour votre soutien et votre dévouement.

Nous souhaitons à tous de joyeuses fêtes et une nouvelle année paisible. Renouvelons notre engagement envers un monde où la justice, l’égalité et la paix prévalent.

En solidarité,

Co-Présidents mondiaux du GCAP

Georgina Muñoz Pavon         Oumar Sow       Paul Divakar Namala