Fondée en 2005 en République démocratique du Congo (LUNACOP) vise à créer une société plus juste dans laquelle les droits des enfants et des jeunes sont pleinement respectés. Il travaille par la sensibilisation communautaire, le plaidoyer, le renforcement des capacités et le soutien socio-économique pour atteindre ses objectifs.

Dans son plan 2017-2019, LUNACOP concentre ses activités sur les inégalités liées aux mariages précoces et forcés d’enfants dans la province du Sud-Kivu. Les filles marginalisées sont impliquées à toutes les étapes de la campagne. Les enseignements tirés du projet sont partagés avec les universités, les politiciens, les acteurs de la société civile, les confessions religieuses et d’autres parties prenantes pour leur faire prendre conscience de l’ampleur du problème et solliciter leur soutien dans la lutte contre la marginalisation des jeunes filles.

Activités sur les inégalités

Une campagne de mobilisation a été menée les 23 et 24 septembre 2015 à travers les médias, les organisations de la société civile, les écoles et les églises de la ville de Bukavu et ses environs, suivies d’une projection vidéo.

Activités sur les ODD

Le 25 septembre 2017 à Bukavu, LUNACOP/RD Congo a organisé un briefing de presse avec des groupes de médias de Bukavu (Maendeleo radio, Vision Shala TV, RTNC: radio-télévision congolaise nationale, Radio Okapi et Mama radio). Le coordonnateur national, M. Masimango Koshet, a expliqué le contexte de la transition entre les OMD et les ODD en septembre 2015 et que les deux années d’existence de ces ODD suffisent à responsabiliser les décideurs congolais. Puisque les ODD sont les affaires de tous, les professionnels des médias sont professionnellement responsables de le faire connaître au public et de le pousser à l’action.

Groupes principalement impliqués dans des activités:

  • Femmes et filles
  • Personnes âgées
  • Groupes de jeunes
  • Organisations confessionnelles

Image Gallery