GCAP Newsletter January 2021

Message from GCAP global Co-Chairs for 2021

Chers collègues,

L’année 2020 a été une année terrible marquée par le COVID-19. Nous avons commencé l’année 2021 avec l’espoir de mettre fin à la pandémie et avoir une juste reprise. Dès le début de la nouvelle année, il est clair que nous devons lutter ensemble – pour l’accès aux vaccins pour tous, la protection sociale universelle et les droits démocratiques.

Avec nos salutations les plus chaleureuses et notre solidarité, nous sommes heureux de partager avec vous nos perspectives pour 2021 !

Les coprésidents du GCAP Global

Josefa Georgina Muñoz Pavón, Oumar Sow et Paul Divakar


Josefa Georgina Muñoz Pavón
Nicaragua
Coprésidente de Latindadd

Le COVID-19 a exposé le modèle de développement déséquilibré

OVID-19 a démasqué les erreurs de notre modèle politique et économique, qui bénéficie les élites économiques aux niveaux national et mondial. D’une part, ils dépouillent les gens de leurs droits sociaux, politiques et économiques et, d’autre part, ils influencent notre identité, notre diversité, notre culture et notre vision du monde. La pandémie a également mis à nu la fragilité de nos systèmes de santé et a poussé des millions de personnes dans la pauvreté et aggravé les inégalités.

Une politique forte, suivie d’actions, est nécessaire pour changer la situation. La vie et les droits des personnes, leur santé et leur protection sociale doivent être au centre des plans de relance. Imaginer un nouveau système de production basé sur le paradigme de la durabilité et de l’inclusion, et non sur l’extractivisme et l’exploitation, contribuera beaucoup à protéger la planète et les personnes. Nous devons impliquer les groupes historiquement marginalisés et les nouveaux pauvres dans la planification et la mise en œuvre des politiques pour obtenir une société juste.

Ce que fera GCAP en 2021

GCAP appelle ses membres à lutter pour la justice fiscale, la justice de la dette et la justice sociale globale. Nous devons organiser des campagnes et des mobilisations sociales pour parvenir à une justice mondiale ! La santé, l’annulation de la dette et la protection sociale sont les priorités cette année. Nous unirons nos voix et nos actions pour la mise en œuvre des ODD, surtout l’inclusion des groupes les plus marginalisés. Dans les campagnes, GCAP travaillera de manière proactive avec les mouvements sociaux tels que les syndicats, les groupes féministes, les jeunes, les paysans, les pêcheurs, les artisans, les communautés autochtones, les femmes, les écologistes et les migrants, entre autres. Les campagnes tireront profit de leurs expériences dans diverses luttes sociales, salariales et des droits de l’homme, ainsi que du plaidoyer auprès des gouvernements et de la coopération internationale.


Paul Divakar
Inde
Organisateur du Forum mondial des communautés discriminées en raison du travail et de l’ascendance (GFoD)

 

Nous les personnes discriminées

Nous, les femmes confrontées à de multiples discriminations, les communautés victimes de discrimination en matière de travail et d’ascendance, les peuples autochtones, les migrants et les jeunes marginalisés, sommes confrontés à de nouveaux défis en raison des restrictions continues de la liberté démocratique et des espaces de la société civile. Au-delà de la pandémie mondiale et au milieu de la tendance mondiale vers le fondamentalisme, nous renouvelons notre engagement à poursuivre notre lutte pour la démocratie et les droits de l’homme.

Faire l’impossible

En tant que GCAP, nous devons continuer à maintenir en vie nos campagnes et nos luttes pendant ces périodes difficiles conformément à notre vision. Oui, les défis auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés au milieu de beaucoup de morts, d’inégalités horribles et d’un leadership fasciste impitoyable semblent insurmontables. Cependant, je m’inspire d’un dicton ancestral des communautés discriminées sur le travail et l’ascendance (DWD) – Continuons nous à faire ce qui est possible, et bientôt, quand nous regarderons en arrière, nous nous rendrons compte que nous avons fait l’impossible!


 

Oumar Sow
Sénégal
Coordinateur national du GCAP Sénégal

Qui sont les vulnérables ?

Le COVID-19 rend la question encore plus importante : qui sont les personnes vulnérables ? Combien de personnes et de communautés sont vulnérables ? Où sont-ils et quels sont leurs besoins ? Comment peuvent-ils être inclus dans les processus et parler d’eux-mêmes ? Comment inclure la caractéristique inter-sectionnelle des communautés marginalisées et vulnérables ?

Nous devons être plus ambitieux

Avec de plus en plus de personnes et de groupes entrant dans les catégories vulnérables pendant la pandémie, GCAP devrait s’engager avec eux. Nous devons redoubler des efforts pour renforcer notre solidarité avec tous les groupes avec lesquels nous travaillons et entre ces groupes, qui sont apparus comme un besoin essentiel pendant la pandémie. Nous devons également être plus ambitieux. Nous devons accélérer la mise en œuvre des ODD pour relever les principaux défis que sont la pauvreté, le changement climatique, les inégalités et l’écart entre les sexes : GCAP appelle les décideurs politiques et toutes les parties prenantes à faire partie de la Décennie d’action. Nous n’avons que neuf ans avant 2030 pour transformer fondamentalement notre monde. Des mesures radicales sont nécessaires pour faire du Programme 2030 une réalité. La pandémie ne doit pas être une excuse pour abaisser nos gardes, mais une occasion d’accélérer le rythme. Allons-y – le temps presse !


Le Forum social mondial 2021

Le Forum social mondial se tient en ligne du 23 au 31 janvier. De nombreux ateliers et événements intéressants, vous pouvez trouver la liste complète des événements ici : join.wsf2021.net.

Nous aimerions souligner un événement samedi, organisé par le Forum mondial des communautés discriminées au travail et à l’ascendance avec le groupe de travail DWD de justice sociale de GCAP

– Le samedi 30 janvier 2021 – 12h00 UTC Access to Justice and Dalits and Communities Discriminated on work and Descent


Nouvelles de Faces of Migration

Les migrants et les réfugiés font partie des groupes les plus marginalisés. La campagne Faces of Migration menée par GCAP et ses partenaires en Europe remet en question les points de vue existants sur la migration. Le but de la campagne est de lutter pour les droits des migrants et des réfugiés et de faire passer le dialogue public et les politiques de «nous contre eux» aux êtres humains touchés par des inégalités structurelles et omniprésentes. Il établit le lien avec l’Agenda 2030 et les ODD et la manière dont les migrants et les réfugiés doivent être inclus pour parvenir à Ne laisser personne de côté. Vous trouverez ci-dessous les publications les plus récentes – uniquement disponible en anglais. Veuillez SIGNER la PÉTITION contre la situation inhumaine dans les camps de Bosnie.